"Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Kia ora ! Désolé pour le retard dans l’édition de cet article. Nous avons été beaucoup occupés dans la ferme de PJ et Tom à Hawkes Bay. En effet, comme beaucoup d’entre vous le savent, nos hôtes étant partis en vacances en France, nous avons gardé leur ferme en leur absence. Un long mois de juin nous attendait !

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Au programme de notre journée type de fermier :

-          levés à 6h ou 5h30 pour conduire la trentaine de vaches à la traite. La personne en charge de celle-ci  venait prendre le relais. Pendant la traite, nous avions plusieurs tâches à effectuer. Dans un premier temps, il fallait nourrir les 50 veaux de l’étable munis de seaux de 20l versés dans les abreuvoirs. Puis, Guillaume était en charge de moudre l’orge pour les cochons. 2 sacs de 20/25kg bien remplis ! Emilie chargeait le 4’4 des 6 abreuvoirs, seaux de lait pour les cochons, et du « calf meal » (nourriture pour les veaux) lorsqu’il lui était possible de soulever les 25 kg par sac.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Généralement après tout cela, nous allions prendre notre porridge et notre café bien mérités !! Il était 8h30.

-          Puis reprise des hostilités vers 9h30 10h. Nous chargions la « cafeteria » derrière le 4’4 avec 450l de lait. Mais garde à la pompe qui nous a joué des tours plusieurs fois : explosion de lait dans l’étable ! Pas très joli à voir. Puis, nous complétions avec plus de 100l de lait en poudre.

-          C’est parti direction le bas de la ferme : 62 veaux sous des tonnelles, 47 dans le champ, les cochons, et les vaches enceintes nous attendaient. Pour nourrir les veaux sous les tonnelles nous utilisions les abreuvoirs et donnions 4l par tête. Puis la cafeteria était utilisée pour ceux dans le champ. Il fallait toujours veiller à ce qu’ils aient à manger : calf meal, paille, eau…

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

-          Lors du départ en vacances de nos hôtes ils restaient plusieurs vaches enceintes ou « springing cow ». La mise au monde du veau se fait naturellement et l’intervention de l’homme est nécessaire seulement en cas d’urgence ! Heureusement nous n’avons eu aucun problème et par miracle, quelques matins, nous avions un nouveau-né qui gambadait au côté de sa mère. Malheureusement nous n’avons pas assisté à une seule mise au monde. Nous avons juste vu une fois des pieds sortir mais nous devions partir car nous étions conviés chez des voisins pour regarder la France perdre contre les All Black ! ;) Une fois le veau né nous devions les changer de champs pour que la mère rejoigne les vaches à traire. Guillaume chargeait le bébé dans trailer à l’arrière du quad et la mère nous suivait.  Le 5j après la naissance du petit, nous le séparions de sa mère pendant la traite. Guillaume a fait face à plusieurs reprises à des mères en colère qui ont voulu le charger !

-          Et si on vous parlait des cochons ? Ce sont des animaux très avides de nourriture et tous les matins c’est les embouteillages pour être nourris. Avec pleins de bébés partout qui courent ! Guillaume en a sauvé un qui était très maigre. C’est devenu notre ami « piglet » et nous pouvions la prendre dans nos bras car elle était trop affaiblie pour courir.  

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Une fois les travaux effectués de ce côté de la ferme, nous prenions la direction de l’opposé pour aller donner deux sacs de calf meal à 20 veaux dans un autre champ. Et nous poussions les quelques vaches de la traite qui n’étaient pas retournées dans leur champ !

Voilà pour les principales tâches de la journée mais évidemment il y avait toujours des évènements imprévus qui ajoutaient du travail supplémentaire. Heureusement, Isaac, qui faisait la traite les vendredi, samedi et, dimanche, restait souvent pour nous aider et nous donner des conseils. Guillaume et lui ont bâti un chicken run autour de la maison des poules pour ne plus qu’elles s’échappent et aillent manger la nourriture donnée aux veaux. Il nous a aidé à bouger les jeunes taureaux et nous a conseillé de leur donner du foin.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

En parallèle nous envoyions un rapport hebdomadaire à Pj et Tom pour leur demander des conseils et leur faire un bilan des évènements de la semaine.

Nous sommes plutôt fiers de cette expérience qui s’est déroulée sans grand problème même si nous en ressortons fatigués mais plein de nouveaux muscles ! Nous n’avons décompté qu’un veau mort de pneumonie et un jeune taureau mort (mais nous soupçonnons que ce dernier soit décédé avant leur départ). Nous avons pu aussi expérimenter les soins vétérinaires aux animaux : percer une oreille de veau pleines de pus, faire une piqûre dans le muscles, percer l’œil de « piglet » plein de pus !

Maintenant que les propriétaires sont de retour nous avons décidé de rester deux semaines de plus pour les aider à reprendre le rythme. Nos journées sont beaucoup moins chargées ! Nous avons pu même assister à l’abattage de deux vaches. Très impressionnant de bon matin avec le petit déjeuner ! Enjoy les photos ;)

 Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

Pour la suite, nous allons retourner quelques semaines chez Jo à Wanganui et retrouver Sharon et Colin.  Pour finir notre périple nous allons voir où nous pouvons aller en faisant attention aux conditions climatiques. Et oui c’est l’hiver par ici !!  A bientôt !!  

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, "Vis ma vie de fermier" à Hawkes Bay

lundi 08 juillet 2013 09:53


Fiordland national park : Kepler Track

Bonjour bonjour ! Voilà notre séjour sudiste fini ( pour l'instant, qui sait!)! Comme vous le savez déjà nous étions dans la région de queenstown et ne pouvions donc passer à côté d'un top néozélandais: les fiordlands. D'après notre Lonely Planet, le Milford Track est beaucoup trop touristique, et le Routeburn également cela depuis leur entrée dans les Great Walk. Notre choix se porte alors sur le Kepler Track, tout fraichement ajouté aux Great Walk mais qui garde encore son aspect nature. 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Particularité de ce parcours? Une boucle et non pas une seule voie avec des huts imposées! Ce qui nous laisserait la possibilité de revenir sur nos pas en cas de mauvais temps (260 jours de pluie par an dans la région) La probabilité est très faible mais après avoir checké le forecast sur queenstown et la veille, nous devrions nous en sortir pour ces jours. Nous arrivons à Te Anau le dimanche 5 mai. Très venté, pluvieux, rien ne laisse supposer à un changement pour le lendemain. Nous nous rendons à l'office de tourisme. Nous devons acquérir des tickets pour pouvoir dormir dans les huts. 15$ la nuit! Chance pour nous, l'italien rencontré à notre arrivée sur wellington nous avait d'ores et déjà donné un bon nombre de tickets (pour plus de 50$) ! Après quoi nous demandons quand même les prévisions météo, et contrairement à ce que nous avions prévu avant notre venue, le temps ne semble pas être avec nous. Quoi qu'il en soit, nous n'avons pas le choix, seul ces jours peuvent nous laisser faire le track avant de remonter au nord. 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Lundi 6 mai, départ assez tardif aux alentours de 8h. 45 minutes de mise en jambe au bord du lac Te Anau pour atteindre le parking du kepler track. Après quoi 6h nous attendent pour atteindre la Luxmore Hut. C'est très humide, pas vraiment de paysage, de la forêt aérée et déjà bien verte. Et seulement une heure de chemin plat. Une longue montée s'en suit et cela pour les heures restantes. Emilie n'est pas au top dans ses ganboot, le temps et la fatigue ont raison de son moral pour le début de journée. Nous décidons de monter chacun à notre rythme, me permettant ainsi d'aller poser mon sac et revenir sur mes pas. Belle surprise je ne marche qu'une demie heure sur le retour et la voilà sur le plateau souriante et ayant repris du poil de la bête! Bonne nouvelle il reste 3 jours! Nous arrivons ensemble au refuge, température aux alentours de zéro. Des signes de neige et le ciel commence à se découvrir. Nous sommes en basse saison, la nuit ne nous coute que 15$, mais nous savons pourquoi! Pas d'eau, pas d'électricité, et bien sur pas de chauffage! Nous croisons alors les doigts pour que le temps soit avec nous pour ne pas avoir à faire sécher trop de vêtements! Repas de réconfort assez luxieux! Pâtes mélangées à une soupe au champignon, et cela goute plutot bon donc nous ferons la même le lendemain! L'après midi est assez longue donc nous profitons de celle-ci pour aller nous promener et décomprésser. Des grottes sont à proximité alors équipés de frontales nous partons à l'aventure! Un petit peu glissant mais assez sympa les premiers mètres, très vite il evient compliquer d'avancer. Je décide de me lancer, et me voilà parti pendant une vingtaine de minute à la recherche d'une sortie. Des slovaques nous avait prévenu, ils n'avaient pas trouver où sortir et avaient renoncés. En effet, après ces 20 minutes à ramper et escalader, pas un soupçon de lumière donc à mon retour je rebrousse chemin. Retour au refuge, tout le monde est arrivé, beaucoup de français! 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Mardi 7 mai! Debout 7h, un froid de canard depuis la nuit dernière dans le dortoir et au petit matin un bon nombre a décidé de rester prêt du feu! Bien équipés de nos duvets allant jusqu'à - 27 nous n'avons pas ce problème ahahha! Petit déjeuner et c'est parti ! On prend le temps d'apprécier le levé du soleil et la vue imprenable au dessus des nuages.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Ascension du mont luxmore (ci-dessous), puis sur les crêtes.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Nous montons et voilà que nous sommes dans 20 centimètres de neige (50 cm au sommet du mont luxmore) et une vue imprenable sur les fiords encore endormies sous une brume épaisse. Nous sommes les premiers sur le chemin et donc les traces sont à faire quelques erreurs de parcours nous font perdre du temps et gravir un sommet pour apprendre ensuite que nous pouvions le contourner. Des pierres ne sont pas passées loin de nos têtes et pour le coup, les bâtons récemment acquis nous sont d'une grande aide. C'est pour cette journée que ce track est connu et nous comprenons vite pourquoi! Grand soleil, ciel bleu, et des photos prises à chaque regard.  Tout à fait sublime donc nous prenons le temps d'en profiter.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

La fin de journée est bien moins intéressante puisque c'est une redescente sur la Iris Hut se situant juste au dessus de la vallée. Des serpentins sans fin, et éprouvants pour les genoux (nos sacs sont respectivement d'environ 12 et 17kg) ! Leur poids initial nous fait souvent défaut. Pour homme, un sac 50L serait largement suffisant et les armatures permettraient de gagner en légéreté (un peu de technique suite à nos constats). Une nouvelle fois, une hut, dans laquelle il fait 6 degrès et où nous mettons pas loin de 3 heures à nous réchauffer. L'occasion de se réfugier autour du feu et de faire connaissance avec un couple belge, Marvin et Julia. Egalement nous échangerons des anecdotes une bonne partie de la soirée.

Mercredi 8 mai! Humidité importante et froid signifie gelée! Nos doigts aussi alors que nous partons pour notre 3 ème partie. Nous souhaitions effectuer les deux dernières parties d'une seule traite seulement financièrement il nous revient moins cher de dormir à nouveau en refuge. Nous savons pourquoi, aucune facilité si ce n'est un lac dans lequel je me laverai avec de l'eau aux alentours de 8 degrès. Un magnifique couché de soleil, et surtout une belle plage envahie de sandfly!

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Autour du feu encore et toujours, nous voyons débarquer 4 chasseurs kiwi! Ils viennent de remonter le canal et s'échouer sur la plage après un barbecue et les bières à la main. Ils font une visite de la hut puis engagent la conversation. Après quelques minutes ils nous interrogent sur notre randonnée et si par hasard nous n'avons pas vu d'animaux. S'en suis des anecdotes et des photos sur leur téléphone! Un cerf immense entre leurs mains, un cochon sur leurs épaules! En Europe cela nous aurait fait peur, là, c'est la plus bannale des choses. Sauf quand ils nous apprennent que ce cerf avait était traqué par les chiens et qu'ils n'avaient pas de fusil! Comment l'ont ils tué? En attachant leur coûteau sur une branche , nous sommes en Nouvelle Zélande, là on le comprend! hahah Ils nous laissent après une bonne heure! Nous ne sommes pas au bout de nos surprises! Après avoir diner, Nuit tombée depuis déjà quelques heures, nous voyons arriver des lumières! Qui est ce? un ranger pour controler nos tickets? Non non, un groupe de jeune américain en short et tee shirt qui a pris le départ de la randonnée un petit peu tardif et qui n'a pas voulu renoncer. Ils entrent et c'est une stupéfaction générale ! directement ils s'installent dans le dortoir puis nous rejoignent dans la pièce principale. Sortent un gros bruleur et repas pour toute l'équipe. Burger au saumon ! Nous savons que le lendemain sera court, seulement 5h de prévu. Marvin me propose de partir devant et de laisser les filles ensemble ce sera le plan!

Petite photo : faire sécher nos vêtements au coin du feu ;)

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Jeudi 9 mai Départ à nouveau tardif avec Marvin et 2h et demie plus tard nous voilà au parking. Départ accompagné d'un arc en ciel.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Quelques courses faites au supermarché pour accueillir les filles et nous apprécions ce petit écart! Nous irons nous laver aux douches publiques et de l'eau chaude coule! ahahha Le soir même direction queenstown pour amorcer notre vol le samedi en direction de Wellington

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Fiordland national park : Kepler Track

Et pour la suite nous partons dimanche direction Hawkes Bay pour garder la ferme de PJ pendant 1 mois. Un peu de "repos" après toutes nos aventures dans l'île du sud! A bientôt ;)

vendredi 17 mai 2013 05:11


A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Bien le bonjour les amis! Voilà quelques semaines que nous n'avons rien écrit. Après les vendanges nous sommes retournés en wwoofing chez Paul et Sandra pour deux semaines. Guillaume a pu montrer ses talents de chasseurs de cochons (et surtout de chats).

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Puis le 26 mars nous avons pris la direction de Nelson où nous avons dormi une nuit au Paradiso. Un backpacker (plus de camping, l'hiver arrive!) qui porte bien son nom, sauna, piscine, petit déjeuner, et 3h de wifi inclus dans le prix. Le lendemain nous prenions le bus direction Franz Joseph. Là bas Guillaume et Marie nous ont rejoint et nous avons partagé ces quelques jours de tourisme avec eux. Toutefois le temps n'était pas au beau fixe, pluie, pluie et... pluie sur toute la côté ouest. Nous voulions marcher sur le Franz Joseph Glacier avec un guide (interdit sans) mais les prix nous ont vite découragé. Puis nous avons pris la direction du Fox Glacier (à 30minutes de là). Nous sommes allés jeter un oeil au glacier et avons vu les groupes avec guide.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Conclusion : beaucoup de monde, une autoroute!! Le temps n'était pas propice, du coup nous avons choisi de ne pas faire cette activité. Très déçus. Le soir nous sommes alllés au hot pool pour nous réchauffer et se détendre!! 

Le lundi nous avons pris la direction de Wanaka situé au bord d'un lac. L'automne est là, les feuilles sont oranges. Très beau paysage. Wanaka est une petite ville proche des stations de ski. En voiture les paysages changent tout le temps, nous passons des forêts tropicales aux montagnes! La photo ci dessous a été prise en route. 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Bord du lac à Wanaka.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Nous avons décidé de faire une petite randonnée de 5h (pour les plus lentes), le Roy's Peak. Très jolie vue! La grimpette vaut le détour (même si Emilie n'a pas fini l'ascension). 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Enfin mercredi, direction Queenstown. Ville festive, où tous les sportifs se retrouvent. Des magasins ouverts jusqu'à 19h! Des bars partout, des burgers divins! Tous les éléments réunis pour nous faire rester quelques jours avant de prendre la direction des fiordlands. 

Notre backpacker, jolie vue sur le lac Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Une ballade sur les quais le soir.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

Un verre glacé au Ice Bar à -5 degrés avec Guillaume et Marie. 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, A la (non) découverte des glaciers, Wanaka et Queenstown

samedi 04 mai 2013 06:03


Les vendanges au Clos Marguerite

Petit rappel de la composition du vignoble de 8 hectares : 3 de pinot noir et, 5 de sauvignon blanc. Nous collecterons à la main seulement le pinot noir (et quelques 12 lignes de sauvignon blanc) et pour le reste la vendangeuse s'en chargera. Le vignoble est composé de 203 rangs de vignes. C'est un petit vignoble pour la Nouvelle Zélande.

Bien le bonjour chers lecteurs et lectrices! Voilà quelques semaines maintenant que nous n'avons pas actualisé notre blog. Et pour cause, nous avons été bien occupés par le vignoble. Arrivés au Clos Marguerite le 24 mars nous avons fait la connaissance des 7 autres travailleurs avec qui nous allions partager le quotidien pour 2 semaines. L'équipe était composée de français en majorité, un allemand et deux hollandais. L'anglais était de la partie ! (nous vous rappelons que Jean-Charles et Marguerite sont belges). Au départ nous ne devions rester qu'une semaine au Clos Marguerite mais les intempéries de la semaine précédente ont retardé la maturation des raisins et le taux de sucre n'était plus suffisant pour démarrer la récolte.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

Une partie du groupe (dont Guillaume) a décidé de partir en randonnée pour deux jours au Nelson Lake National Park avec l'ascension du Mont Angelus.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

L'autre partie est restée en wwoofing pour devenir "peintre" et  donner de la couleur à la maison des "wwoofers/travailleurs".

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

Les vendanges ont officiellement démarré le 30 mars et ce sont terminés le 5 avril.  La récolte s'est déroulée dans la joie et la bonne humeur.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

"A good grape is a dead grape"

Le dernier soir, Jean-Charles et Marguerite nous ont offert une dégustation de sauvignon blanc des crus 2002 (année de leur première production) à 2012. Chaque année est différente et leur vin n'a rien à envier aux français. 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

Boire du vin n'est pas la partie la plus intéressante! Nous avons pu découvrir le processus de production de ce produit.  Pour la cueillette nous étions répartis de la manière suivante : 4 personnes pour un rang soit deux personnes par côté. On monte et on descend les rangs. Nous étions 8 cueilleurs + un "tipper" (donc deux rangs par montée/descente). Ce dernier s'occupe de vider les paniers (10kilos) des cueilleurs dans une caisse située à l'arrière du quad et qui peut contenir jusqu'à 400 kilos de fruits. Guillaume a occupé ce poste 3j/6j. Lorsque la caisse est pleine, elle est amenée à la "winery" où le vin est produit. La caisse est vidée dans la machine ci-dessous( errafleuse). Par le biais d'une barre rotative qui frappe les grapes, cela permet de séparer les baies des verdures. Evidemment le tri n'est pas parfait et dépend aussi des réglages de la machine. Pour le sauvignon blanc, la tolérance est supérieure au pinot noir. En effet, les brindilles n'altèrent que brièvement les saveurs. Tandis qu'en pinot, cette machine a toute son importance car directement après le passage des fruits, la fermentation commence. En d'autres termes il faut impérativement minimiser la quantité de verdures. 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

Les raisins (pinot noir) sont donc versés dans une cuve où le processus de fermentation peut commencer. Pour cela diverses vitamines sont ajoutées ainsi que du souffre. Pendant plusieurs jours Guillaume s'est chargé du "pijage". Chaque jour la fermentation forme un chapeau sur le dessus de la cuve. Alors à plusieurs reprises et de manières différentes selon l'avancée de la fermentation, il faut plonger ce chapeau et ainsi le remettre dans le jus. Ainsi de suite pendant des jours. C'est cette procédure qui fait ressortir les tanins. Et le tout en équilibre ;) Lorsque le processus est terminé le vin est pressé puis versé dans des bariques pour un an. A titre indicatif, la température des cuves peut monté à plus de 30 degrès. A 34, la fermentation est tuée. Ce qui signifie qu'un suivi régulier est obligatoire. Au cours d'une même journée certaine cuve peuvent grimper dans les degrès ce qui laisse de bien mauvaise surprise évidemment. Pour controler ces températures, en fermentation et en conservation, il y a des bandes métalliques que vous pouvez voir sur les cuves en arrière plan. A l'intérieur de ces plaques circule du glicole. Lorsqu'une cuve nécéssite un refroidissement et une autre un réchauffement ceci dans le même temps, le glicole circule entre les deux cuves en circuit fermé. Ainsi de l'énergie est sauvegardée. 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Les vendanges au Clos Marguerite

Pour le sauvignon blanc le processus est différent. Les raisins cueillit par la vendangeuse sont ensuite directement versés dans la presse qui a une capacité de 5 tonnes (c'est une petite presse apparemment! ;) ). La presse dure en moyenne 4 heures. Puis le jus est transféré dans les grandes cuves que vous voyez en fond sur la photo ci-dessus. Le vin sera prêt à être commercialisé pour les fêtes de fin d'année. 

Nous restons une semaine de plus pour aider ces 2 vignerons à finir les vendanges. Guillaume en tant que travailleur (10h par jour) et Emilie en tant que wwoofer {#}

jeudi 11 avril 2013 02:46


Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Après une semaine de repos à Christchurch nous avons pris la direction de Seddon (pour nous rapprocher du vignoble qui nous attendait pour les vendanges) chez Paul, Sandra et leurs deux terribles têtes blondes: Harry et Logan. Les parents de Sandra ont cédé, l'année dernière, leur ferme à leur fille et son mari. Plus de 300 vaches/veaux pour la viande, 700 moutons, 450 hectares. Beaucoup de travail, nous n'allions pas nous ennuyer! Et cela sans compter sur la période de sécheresse qui touchait la Nouvelle-Zélande depuis plusieurs semaines. Au grand damne des fermiers!

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Dans un premier temps notre mission était de bouger du bois coupé vers l'endroit où le feux est allumé lorsque le temps le permet. Il est de coutume dans les fermes de faire des grands feux avec les mauvaises herbes, bois, clôtures, et déchets à bruler en tout genre.

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Paul a ensuite pris Guillaume sous son aile pour les tâches de "fermier" qui consistent à bouger des veaux, moutons, et les clôtures. Bricoler des portails... Quant à moi, j'ai vite été relégué à la mission "cookies" et à la préparation de quelques diners (surtout les desserts!!). Voyant notre motivation et que nous n'avons pas peur de travailler, Paul a proposé à sa voisine Marie de nous embaucher pour enlever les tuyaux d'irrigation de son champ d'onions. Enfin un petit job payé! Nous avons donc alterné job payé et wwoofing pendant 3 jours. De longues journées mais le travail a été fait dans les temps. Sur la photo suivante vous pouvez voir le champs d'onions et les tuyaux en bas à droite que nous avons enroulé à l'aide du tracteur que Guillaume sait conduire parfaitement {#}

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Pour nous faire plaisir et en guise de jour de repos, Paul et Sandra nous ont offert des places pour aller au festival de la moule d'Havelock. Nous avons donc profité de cette journée pour revoir Guillaume et Marie (deux wwoofers que nous avons rencontré à Wanganui) et profiter de la musique et des animations du festival. Malheureusement, nous n'avons pas goûté les fameuses moules vertes d'Havelock! Mais où sont passées les moules frites?!

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Notre séjour s'est déroulé pendant la période de vente aux enchères des veaux. Nous avons donc pesé les quelques 100 veaux, dans l'enclos ci-dessous,après les avoirs séparé de leurs mamans. Guillaume s'est fait charger plusieurs fois par ces mères protectrices! Beaucoup de vacarmes et de pleurs! Les veaux sélectionnés pour la vente pesaient plus de 220 kilos. Nous avons eu la chance d'assister à celle-ci le mercredi et donc de voir où aboutit le processus d'exploitation de la ferme. Les veaux sont vendus à d'autres fermiers qui les font grossir jusqu'à 400 kilos avant de leur couper la tête!

 Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Guillaume a été d'un grand soutien à Paul, qui débute dans le métier de fermier, en lui apportant des solutions pratiques au quotidien. Il est ainsi parti à la chasse aux biches quelques fois avec lui le soir. En Nouvelle-Zélande, la chasse est beaucoup moins réglementée qu'en France, il est possible de tuer biches, cerfs, lapins... sans permis et à toute époque de l'année. Toutefois, ATTENTION, une race de pigeon n'est réservée qu'aux Maoris et si vous êtes pris en "flagrant délit" vous pouvez écoper d'une amende. Les maoris ont certains droits que les néo-zélandais "colonisateurs" n'ont pas. Un grand débat au sein du pays! 

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Sandra nous cuisinant des blinis sucrés ou "pikelets"! et les deux terreurs savourant leur goûter :

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Blog de egnz : TRIP IN NEW ZEALAND, Wwoofing de 2 semaines, à Seddon chez Paul et Sandra, Valley View

Nous prenons maintenant la direction du Clos Marguerite où les vendanges nous attendent. Nous reviendrons surement à Valley View après, pour ensuite début mai prendre la direction de Queenstown puis du Milford Track. Un peu de tourisme après tout ce travail {#}

samedi 23 mars 2013 20:47


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à egnz

Vous devez être connecté pour ajouter egnz à vos amis

 
Créer un blog